Série réalisée au Domaine de Saint Hilaire, à Roiffé
Exposition soutenue par l’agence Propos d’Artistes (Paris)

Recherche de traces de vies dans un lieu chargé d'histoire.
Colonie pénitentiaire puis maison d’éducation surveillée puis IPES de Saint-Hilaire, par Roiffé.
Ouverte en 1842 sous le nom de colonie de Boulard, l’établissement est constitué de l’ancienne ferme de Mestre
loué par l’Etat pour occuper aux travaux agricoles une partie des mineurs de 16 ans détenus à la Maison
centrale de Fontevrault. En 1853, la ferme s’amplifie d’un vaste domaine par la location des fermes
de la forêt de Fontevrault dont l’Etat se rend acquéreur en 1856.
En 1860, la colonie de Boulard devient autonome de Fontevrault et prend le nom de colonie de Saint-Hilaire.